DSCN4328

Pour mon 100ème billet, mes premiers macarons parfaitement réussis : gonflés, lisses, brillants, une belle collerette, rien à leur reprocher si ce n'est leur couleur : "trop rouge" à mon goût.

Cette fois, j'ai fait la recette de Mercotte de macarons sans meringue italienne. Et bien franchement, c'est celle que je préfère, ou plus exactement, c'est celle que j'ai le mieux réussie.

Pour une trentaine de macarons :

65 g de blanc d'oeuf (2 petits)
115 g de sucre glace
65 g de poudre d'amande
15 g de sucre en poudre
1/4 cuillère à café de colorant en poudre


J -3 :

Séparer les blancs d'oeuf des jaunes. Réserver les blancs dans une boîte hermétique au réfrigérateur.

J -1 :

Torréfier la poudre d'amande 10 minutes dans le four à 150°. Une fois refroidie, mixez-la avec le sucre glace.

Le jour J :

Sortir les blancs d'oeuf du frigo au moins une heure avant de commencer.

Tamiser la préparation poudre d'amandes-sucre glace.

Préchauffer le four à 145° avec, à l'intérieur, une plaque lisse posée sur la grille.

Monter les blancs en neige ferme avec 2 gouttes de citron et une pincée de sel. Il faut laisser mousser les blancs et rajouter le sucre en poudre progressivement. Juste avant de terminer rajouter le colorant (j'ai eu la main un peu lourde, moi qui n'aime pas les E 124 et compagnie.....)

Ajoutez la moitié des poudres dans les blancs, mélangez avec une maryse en un mouvement de bas en haut en partant du centre du récipient. Quand le mélange devient homogène, incorporez le reste des poudres et macaronnez à nouveau. La difficulté est d'obtenir un appareil lisse et brillant qui doit faire le ruban sans être liquide.

A l'aide d'une poche à douille de 10 mm dressez les macarons sur des plaques si possibles alvéolées recouvertes de papier cuisson. (il paraît que ça marche aussi avec des plaques lisses, mais je n'ai pas voulu tenter le diable puisque j'avais des plaques alvéolées...)

Enfournez sans croutage sur la plaque chaude pendant 13 minutes. J'avais deux plaques, j'ai donc fait deux cuissons successives et j'étais ravie de voir mes macarons gonfler et former la petite collerette alors que je ne les avais pas du tout laissés reposer.


DSCN4258


Pour la crème au chocolat pimenté :

100 g de crème liquide
125 g de chocolat de cuisson
2 pincée de poudre de piment d'espelette
25 g de beurre

Chauffez la crème liquide dans une casserole jusqu'à ébullition. Versez la en 3 fois sur le chocolat râpé, en mélangeant bien à chaque fois afin d'obtenir une ganache onctueuse et lisse. Ajoutez le piment. A la fin, ajoutez le beurre et laissez refroidir.

Avant que la ganache au chocolat n'épaississe trop, garnissez tous les macarons à l'aide d'une poche à douille. Réservez 24 heures au frais et mettez à température ambiante une heure avant de déguster.

DSCN4370


DSCN4378

J'en ai fourré quelques uns avec de la confiture de fraise très peu sucrée.
Ils ont eu beaucoup de succès aussi.

Financiers_aux_noisettes_065

Cette recette a très bien marché et je la referai avec d'autres parfums et surtout des couleurs plus "tendres" parce que là, j'ai vraiment eu du mal à avaler ce rouge!


Mes autres recettes de macarons :

Macarons à la framboise

Macarons au citron

Macarons au thé matcha

Macarons tout chocolat

Macarons guimauve et caramel

Macarons pistaches

Macarons noisettes café